Actualités

Voir toutes les actualités

DÉCOUVREZ LES DERNIÈRES ACTUALITÉS DES CORSAIRES !

1/4 de finales matchs 1 & 2 : les Corsaires sont au rendez-vous !

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les spectateurs présents ce week-end au Petit Port ont eu droit à 2 véritables matchs de phases finales !

Entre l’engagement physique des deux équipes et le scénario fou du match 1, il y a eu pas mal d’émotions pour les Corsaires et leurs supporters ce week-end.

Résumé match 1 :

Il est de coutume de dire que le 1er match est déterminant pour la suite de la série. Celui qui opposait les Corsaires aux Drakkars ce samedi a tenu toutes ses promesses et n’a pas été de tout repos pour le cœur des supporters nantais. Face à une équipe caennaise imposant un énorme défi physique, les Corsaires n’ont pas su profiter de leurs supériorités numériques. Souvent pénalisés, les Drakkars ont cumulé pas moins de 18 minutes de pénalité (presque 1 période complète en infériorité) laissant à Ronan QUEMENER le soin de retarder l’échéance. Auteur de 41 arrêts dans le match, le portier de Caen a été très solide dans la cage des Drakkars. Dominateurs dans le jeu et au nombre de tirs (49 tirs à 13 en faveur de Nantes), les hommes de Martin Lacroix ont du attendre la 58ème minute pour que Frédéric BERGERON délivre le Petit Port sur shoot surpuissant sur la gauche de QUEMENER. Sonnés par cette égalisation, les Drakkars craqueront une seconde fois, 9 secondes plus tard… Le temps pour Quentin JACQUIER de gagner son engagement au centre de la glace et de servir Tim CROWDER qui décalera parfaitement Paul SCHMITT pour un but qui fera exploser le Petit Port.

Résumé match 2 :

Vainqueurs au finish le samedi, les hommes de Martin LACROIX avaient à cœur de se mettre à l’abri et de s’assurer un scénario moins stressant dans le match 2. Face à des caennais toujours aussi rugueux, les Corsaires sont parvenus à ne pas déjouer trouvant la faille dès l’entame du 1er tiers (03:05) par Mathieu ANDRÉ (auteur d’un doublé sur ce match). Dans un match relativement équilibré, les deux équipes se sont rendues coup pour coup et le score n’évoluera pas avant la demi-heure de jeu et un rush solitaire de Bryan TEN BRAAK qui parviendra à tromper la vigilance de QUEMENER par un palet glissé entre les bottes du gardien caennais. Ultra solides défensivement, à l’image de leur capitaine Cédric CUSTOSSE, les Corsaires vont finalement construire leur succès en remportant chaque tiers sur le score de 1-0 pour une victoire finale 3-0.

Après deux matchs à domicile, les Corsaires auront pour mission et objectif de conclure la série en terre normande avec un match mercredi 23/03 (coup d’envoi à 20h). Pour rappel, il faut cumuler 3 victoires dans la série pour accéder aux 1/2 finales.

Crédit photo : Arnaud Masson

Share This